Ciné critique STAR WARS VII : Le réveil de la force

critique star wars

Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi« .

   

Beaucoup d’attente, mais ça y est… Star Wars VII : Le réveil de la force est enfin sorti dans nos salles de cinéma le mercredi 16 décembre 2015. Après quelques semaines, la pression est enfin retombée autour de ce nouvel épisode tant attendu, et je livre donc mes impressions sur le film.

Critique Star Wars VII : Le réveil de la force

Vous l’attendiez peut-être depuis longtemps, mais cet article est volontairement publié une longue période après la sortie du film, afin d’éviter de spoiler un maximum de lecteurs.

!! Attention : si malgré tout, vous n’avez pas encore vu « Star Wars VII : Le réveil de la force » et que vous ne souhaitez pas en connaître les détails, je vous déconseille de lire cet article !!

image1 SW7

L’épisode 7 : du neuf avec du vieux !

Vous attendiez une vraie suite aux épisodes précédents de la saga ? Et bien, il ne s’agit pas d’une suite proprement dite, mais plutôt d’un reboot de la saga, conçu pour une nouvelle génération de fans. Le concept Star Wars a été remodelé pour en faire un blockbuster des temps modernes… En gros, Disney fait du nouveau avec du vieux.

Le film présente toutefois beaucoup de similarités avec les scénarios des précédents épisodes : le personnage de Rey c’était Luke Skywalker avant; BB8 c’est le nouveau R2D2; Poe prend la place de Han Solo; Kylo Ren est le nouveau Dark Vador (ou pas !); et bien sûr Luke Skywalker devient le Obi Wan Kenobi d’avant. Ne soyez d’ailleurs pas surpris si vous avez le sentiment de voir un remake d’Un nouvel Espoir !

Le renouveau consiste à mettre de côté un certain nombre de chose qui ont fait que Star Wars soit Star Wars; notamment toute la situation politique et stratégique qui a simplement disparue. Tout est lisse, nullement besoin de réfléchir, tout vient au spectateur servi comme sur un plateau.

steelbook star wars 7 (1)-w580-h480

Une histoire qui ne tient pas vraiment la route

Par exemple, le sabre de Luke qui avait disparu dans les précédents épisodes, réapparait soudainement et « choisit » Rey comme l’élu (on aura tout vu) ! Cette dernière, parviendra à faire du jour au lendemain ce que Luke Skywalker aura fait en toute sa jeunesse (soit trois films qui durent deux heures chacun) : manier le sabre laser et maîtriser la force !!

Mais aussi, Han Solo qui joue trop souvent de l’humour, des Stormtroopers qui se baladent par quatre et ne voient pas nos héros qui se faufilent sous leurs yeux, un chef obscur qui ressemble à Gollum, des hologrammes qui font désormais 20 mètres de haut, … s’en est presque à se demander si ce n’est pas une parodie de Star Wars.




Les personnages dits principaux relayés au deuxième plan

Nous sommes heureux de revoir Leia, Chewbacca et Han Solo, certes, mais la déception arrive rapidement lorsqu’on se rend compte qu’ils n’ont pas de réel rôle; ils n’apportent rien à l’histoire

Certains personnages, peut-être victimes du marketing du film, ont été propulsés au rang de personnage phare, alors qu’en réalité il n’ont qu’un tout petit rôle dans le film et sont donc en réalité des personnages de deuxième plan. On pense ici notamment au Capitaine Phasma.

image3 SW7

Et Kylo Ren alors ?

Kylo Ren… L’impressionnant méchant obscur qui arrête des coups de feu du revers de la main, on y croit… jusqu’à ce qu’il enlève son masque.

Un méchant aux allures de Rogue (Harry Potter), mixé d’un air italien, à la voix douteuse, dépourvu de charisme et au physique qui ne colle pas du tout au type de personnage qu’il incarne… nous sommes bien loin de Dark Vador. La prestance et la puissance de papy Vador est encore inégalable.

L’histoire de Kylo Ren reste pour l’instant incomplète, puisque nous n’apprenons pas la raison pour laquelle il a basculé du côté obscur. On pourrait croire que le personnage est véritablement déchiré entre les deux côtés de la force.

L’épisode VII est-il vraiment le film de la décennie ?

Beaucoup d’encre a coulé après la sortie du film dans les salles obscures et les avis sont clairement mitigés. Film de la décennie pour les uns, véritable catastrophe cinématographique pour les autres, ce qui est sûr, c’est que nous sommes bien loin de l’univers de Georges Lucas. A mon sens, ce nouvel opus est dénué d’émotion et le fait que les nouveaux personnages aient la facilité au bout des doigts tue un peu l’âme « Star Wars ».

Espérons que les prochains épisodes prévus viennent étoffer l’histoire et nous apportent un peu plus d’émotion. J’attends un vrai tournant pour plus de profondeur dans cette histoire !

Pour plus d’articles Star Wars cliquez sur ce lien.

Vous aimerez aussi...

Powered by WordPress Popup