Critique du film McFarland USA

McFarland USA
Si vous aimez ce genre d’articles, LIKEZ la page Facebook ou SUIVEZ nous sur Twitter ou Google Plus. Merci 

 
Basé sur l’histoire vraie de Jim White, un professeur d’éducation physique qui transformera 7 lycéens d’origine hispanique, en de possibles champions.

   

Ce film ne vous dit peut-être rien, car en effet, il n’a pas été très promu et n’est sorti que dans très peu de pays en Europe. Il s’agit cependant d’une production Disney, avec Kevin Costner au casting, sorti le 20.02.2015 aux Etats-Unis.

McFarland USA, un Disney quelque peu différent

Synopsis : Après avoir été viré du lycée dans lequel il travaillait, Jim White, professeur de sport, est muté et s’installe avec sa famille à McFarland, une petite ville de Californie, où vit une population défavorisée issue de l’immigration, essentiellement hispanique. Immergés dans cette culture locale nouvelle, l’intégration de la famille de blancos ne sera pas facile au départ, mais Jim décèle rapidement le potentiel athlétique de plusieurs jeunes du lycée et saura saisir les bonnes occasions pour les convaincre de former une équipe de Cross Country. Jim croira jusqu’au bout en ces jeunes sans avenir, et leur offrira la chance d’accéder à un niveau sportif inespéré.

TeamMcF

Disney avait déjà mis le sport en avant dans d’autres de ses films et McFarland USA n’innove pas forcément dans le concept sportif : le dépassement de soi pour atteindre la réussite au bout du tunnel, c’est vu et revu.

Le rêve américain à la portée de tous

Cela dit, le film traite également un thème socio-familial et culturel en parallèle, qui occupe une place importante dans le récit. Il montre les difficultés d’intégration de la deuxième génération d’immigrés hispaniques dans un milieu défavorisé et les problèmes familiaux et scolaires qui touchent ces jeunes. Malgré la difficulté, les coureurs de l’équipe de McFarland arriveront, à force de travail, à toucher le rêve américain en devenant champions de cross country.

On peut bien sûr dès le départ deviner quel sera le dénouement de l’histoire, mais le film est émotionnellement fort et le fait qu’il soit basé sur une histoire vraie le rend davantage poignant. J’avoue que je n’ai pas vu passer les 2h09 que dure McFarland USA.

Le film a bénéficié d’un casting de qualité, notamment Carlos Pratts qui interprète le rôle de Thomas Valles avec beaucoup d’authenticité. Je ne suis pas spécialement fan de Kevin Costner, mais sa prestation est bonne dans ce film, son rôle est très humain.

Ce n’est clairement pas un film qui s’adresse aux amateurs de blockbusters, mais plutôt à des spectateurs qui attendent quelque chose de plus profond. McFarland USA est un film simple, mais vraiment touchant. McFarland USA est selon moi un bon film, qui méritait une place dans les salles obscures.

Vous aimerez aussi...

Powered by WordPress Popup